Olivier MARTINELLI

photomaton_Martinelli Né en 1967, il vit à Sète, dans le sud de la France.

Depuis que l’écriture l’a attrapé par le col, il s’acharne à rendre ce que Fante et Salinger lui ont donné… À sa façon à lui, en bannissant le passé simple de ses conjugaisons… Sans jamais essayer de faire de la littérature. Il avait prévu de devenir riche et célèbre en publiant ses premiers romans (Fanzine en 2006, D’or est leur silence en 2009 et La nuit ne dure pas en 2011). Ils lui ont seulement permis de s’offrir quelques vinyles, une paire de crampons neufs et un voyage à New York. Mais de la suite dans les idées, Martinelli ne désespère pas.

Son nouveau roman, Une Légende, paraîtra en septembre 2014 aux éditions E-FRACTIONS. unelegende

Romans 

La nuit ne dure pas

13e Note Éditions avril 2011

Lauréat du Prix des Lecteurs de Deauville 2012,

Finaliste du Prix du Livre Rock 2011,

Finaliste du Prix des Ados de Deauville 2013,

D’or est leur silence

Éditions Singulières, juin 2009

Fanzine

Poussière Éditions, novembre 2006

Nouvelle

Jonas

e-fractions éditions, mars 2014

Recueil de nouvelles 

En face de Préguise

Poussière Éditions, juin 2007

Nouvelles dans des recueils collectifs 

Nevermind

Buchet Chastel, octobre 2013

The Cramps 24 nouvelles noires

Camion Blanc, septembre 2013

Stories of Little Bob

Krakoën, avril 2013

Bérurier Noir 30 nouvelles noires 

Editions Camion Blanc, octobre 2012

Temps additionnel

Éditions Antidata, juin 2012

Tapage Nocturne

Éditions Antidata, mars 2012

Demande à… Bukowski

Poussière Éditions, avril 2008

Short Satori

Éditions Antidata, mars 2007

Morphéïne

Éditions Antidata, novembre 2005

Passe-moi le sel

Abribus Éditions, mai 2004

Relevé d’empreintes

Éditions La Passe du Vent , septembre 2003

PARUS AUX ÉDITIONS E-FRACTIONS :

jonas

Jonas (nouvelle)

« Mon prénom, c’est Jonas. Oui, je sais, c’est pourri comme prénom. Mais c’est le genre de truc sur lequel vous n’avez aucun pouvoir. Les parents, vous savez, légalement, ils n’ont pas le droit de vie ou de mort sur les enfants. Mais c’est tout comme. Ils peuvent flinguer votre existence de plein de façons possibles. Ils peuvent même le faire avant votre naissance. Votre mère, par exemple, elle peut picoler et fumer comme un sapeur. Du coup, vous sortez déjà à moitié déglingué et la cervelle pas très fraîche. Ou alors, il leur suffit de s’entendre sur le prénom que vous allez porter toute votre vie… Il leur suffit de vous appeler Jonas. »
(cliquez sur la couverture pour accéder au livre)

 

 

unelegende

Une Légende (parution septembre 2014)

« C’était une photo du groupe en noir et blanc prise dans les loges de la Loco pendant le tremplin. On voyait Manu me tendre un joint pendant que Nino accordait sa guitare en arrière plan, assis sur un ampli, tête baissée. La photo était parfaite… Toute la symbolique de la subversion du rock s’y retrouvait. Cette grande fille sexy, blonde aux cheveux courts proposant du shit à ce jeune type en chemise et Doc Martens… C’était Adam et Eve. C’était moi glissant doucement sur le versant sauvage. »
Après La nuit ne dure pas, publié chez 13e Note Éditions en 2011, Olivier Martinelli revient avec un nouveau roman… Sur un ton intime touchant l’universel, Une Légende nous parle de perte et de conquête, de rêve et de désillusion, du temps fragile de l’adolescence où tout peut basculer…
 

« Une partition d’une irrésistible drôlerie, d’une ironie mordante, qui vous foudroie à la moindre occasion et vous déchire le cœur. » L.Martin Elli

Share Button